Les saints du calendrier et les dictons

Automn

Fêtes du 5 mai

St-Ange de Jérusalem

St-Ange de JerusalemFils d’une famille de juifs convertis. À l’âge de 18 ans, lui et son frère jumeau se joignent à un groupe d’ermites installés au Mont-Carmel (et qui constitueront les bases de la première maison carmélite). Missionnaire en Sicile, il convertit de nombreux juifs mais rencontre une grande hostilité de la part des citoyens de Palerme. Il est finalement assassiné par le comte Berenger, dont les pratiques incestueuses avec sa soeur ont été dénoncées par Saint-Ange (1145-1220)
Source de l'image : Catholic Prayer Cards

St-Hilaire

Fils d’une famille païenne de la Lorraine, il occupe un poste important dans la fonction publique locale. Très proche de son parent Saint-Honorat, il se laisse convaincre par ce dernier et abandonne sa vie civile. Ayant distribué tous ses biens aux pauvres, il se fait baptiser et se joint aux moines de Lérins. Il devient ensuite le secrétaire de Saint-Honorat lorsque ce dernier est nommé évêque d’Arles. Un peu plus de deux ans après, Saint-Honorat décède et Saint-Hilaire lui succède (en 429) malgré son jeune âge (28 ans). Il administre son diocèse avec zèle si grand qu’il entre en conflit avec plusieurs citoyens et doit être rappelé à l’ordre par le Pape. Il est l’auteur de plusieurs écrits (notamment un panégyrique de Saint-Honorat), dont quelques-uns subsistent (400-449)

Ste-Judith

Femme et mère de famille de la noblesse de Thuringe, elle perd son mari au cours d’une croisade en Terre Sainte. Elle lègue tous ses biens à ses enfants et se retire comme ermite à Kulmsee, en Prusse (le territoire des Chevaliers Teutoniques) (+ 1260)

St-Maxime de Jérusalem

Évêque de Jérusalem (+ vers 350)

St-Sacerdos de Saguntum

Évêque espagnol, vénéré à Murviedro (+ 560)

St-Serdon

Évêque de Sagonte (VIe siècle)

Ste-Teutérie

Vierge, ermite près de Vérone (VIIe-VIIIe siècle)

Ste-Valdrade

Vierge, Abbesse à Metz (+ vers 563)

St-Yvertin (Avertin, Livertin)

Ermite d'origine anglaise. Après plusieurs années passées au service de Saint-Gilbert en qualité de chanoine, il est ordonné diacre par Saint-Thomas Becket. En 1163, il accompagne ce dernier au synode de Tours, puis demeure à ses côtés jusqu'en 1170. Après l'exécution de Saint-Thomas Becket, Avertin retourne en France et s'installe comme ermite non loin de la ville de Tours, en un lieu originalement appelé Venzay et maintenant renommé Saint-Avertin (Indre-et-Loire) (+ 1189) Saint-Avertin est invoqué pour soulager les maux de tête.

Haut de la page

Phase de la lune


.
.

Dicton du jour

Sainte-Judith,
Voit pinson au nid

Prénoms à fêter

  • Judith-Claire
  • Judith-Obéline
Ornamental

Les saints du calendrier et les dictons  ©  1997-2021