Les saints du calendrier et les dictons

Automn

Fêtes du 11 mai

St-Fabius

Martyr à Rome (+ vers 300), compagnon de Maxime

St-Gautier

Éduqué à l’abbaye de Dorat, il y devient ensuite chanoine. Il rejoint ensuite l’abbaye d’Esterp, au diocèse de Limoges, dont il devient rapidement l’abbé (990-1070)

St-Gengoul

Chevalier et courtisan bourguignon marié à une femme infidèle. Pour oublier ses déboires matrimoniaux, il se retire comme ermite dans son château d’Avallon. Quelque temps après, il est assassiné dans son lit par l’amant de sa femme. Il est particulièrement vénéré aux Pays-Bas, en Belgique et en Savoie (+ 760)

St-Gualfard

Laïc d’origine allemande, fabricant de selles à Vérone. Très respecté par les populations locales, il est vénéré comme un saint. Il rejoint ensuite les moines bénédictins de San Salvatore (+ 1127)

St-Ignace de Laconi

Fils d’une fratrie de 7 enfants dont les parents sont de pauvres paysans. À 17 ans, il tombe gravement malade et promet de devenir franciscain s’il guérit, ce qui se produit. Mais son père tente de l’en dissuader. Trois années plus tard, un autre épisode tragique le convainc de suivre sa voie et il se joint donc aux moines capucins du monastère Saint-Benoît à Buoncammino, où il passe le reste de sa vie (1701-1781)

St-Mamert

St-MamertArchevêque de Vienne. Il se consacre également à l’étude de la théologie. En 463, il entre en conflit avec le Pape Saint-Hilaire au sujet des privilèges au diocèse d’Arles. Il est le créateur des processions des Rogations et il fait bâtir une église consacrée à Saint-Ferréol (+ 477) Saint-Mamert est le premier du terrible trio des trois 'Saints de glace'.
Source de l'image : Heiligenlexikon

St-Mayeul

Archidiacre à Mâcon. Pour éviter d’être nommé évêque, il devient moine à Cluny, avant d’en être nommé l’abbé (en 965). Conseiller des empereurs Otton I et Otton II (906-994)

St-Odilon de Cluny

Voir sa notice biographique au 1er janvier

St-Pierre de Montboissier

(Dit "le Vénérable") Neuvième abbé de Cluny (1092-1156)

St-Possesseur

Magistrat à Verdun, il est nommé évêque en 470 et doit composer avec une période de grands troubles, marquée par des vagues successives d’invasions barbares : Francs, Vandales, Goths, etc. (+ vers 485)

Haut de la page

Phase de la lune


.
.

Dicton du jour

Les saints de glace.
Les trois saints au sang de navet,
Pancrace, Mamert et Servais,
Sont bien nommés les saints de glace,
Mamert, Servais et Pancrace

Prénoms à fêter

  • Estelle
  • Etoile
  • Stella
Ornamental

Les saints du calendrier et les dictons  ©  1997-2021