Les saints du calendrier et les dictons

Automn

Fêtes du 19 août

St-Calmin de Mozat

Fils d’un sénateur auvergnat. Après avoir reçu un excellente éducation, il devient duc d’Aquitaine et gouverneur de l’Auvergne. Bien qu’il soit marié (son épouse est Sainte-Namadie), il abandonne sa charge pour s’installer comme ermite dans une grotte située dans un lieu isolé situé quelque part entre Tulle et Laguenne (Corrèze actuelle). Quelques années plus tard, il fonde sur ses propres terres un premier monastère au diocèse du Puy, qu’il appelle Calminiac (devenu Monastier-Saint-Chaffre, en Haute-Loire) et dans lequel il tente d’attirer les plus beaux esprits de la région. Au retour d’un pèlerinage à Rome, il fait une halte à l’abbaye de Lérins et il demande à son abbé de lui confier un certain nombre de ses religieux, parmi lesquels Saint-Eudon, qu’il nomme abbé de Calminiac. Il décide ensuite de fonder deux nouvelles abbayes, l’une à Mozac, non loin de Riom (Puy-de-Dôme) et l’autre dans les environs de Tulle (Saint-Martin, à Laguenne, en Corrèze). Il fait don à ses abbayes de plusieurs de ses domaines personnels afin que les moines puissent en retirer un revenu suffisant. Il part ensuite en quête de saintes reliques et réussit à obtenir notamment celles de Saint-Caprais (+ vers 690) Saint-Calmin est invoqué pour faire tomber la pluie.

St-Donat

Originaire de la ville d’Orléans, il reçoit une éducation très pieuse. Devenu adolescent, l’évêque de la ville le prend à son service comme clerc avant de le consacrer diacre, puis de l’ordonner prêtre. Cependant, attiré par la solitude, il quitte sa région natale pour partir s’installer comme ermite dans la montagne de Lure, en Provence. Rejoint quelque temps plus tard un disciple (Florent), il passe le reste de sa vie dans sa retraite (+ vers 535)

St-Élaphe

Évêque de Châlons-sur-Marne (+ vers 580)

St-Guirec ou (Guerric)

(Bienheureux) Après avoir complété ses études, il devient maître d’école à l’école du chapitre de Tournai. Au cours d’une visite qu’il effectue à Clairvaux, il décide de demeurer à l’abbaye sous la direction de Saint-Bernard, qui le nomme ensuite abbé à Igny. Saint-Guirec est l’auteur de plusieurs ouvrages qui ont été faussement attribués à Saint-Bernard (1080-1155)

St-Jean Eudes

St-Jean EudesFils d’un agriculteur normand de Ri (arrondissement d’Argentan, dans l’Orne), il étudie d’abord au collège Jésuite de Caen avant de rejoindre la Congrégation de l’Oratoire de France de poursuivre ses études à Paris, où il est finalement ordonné prêtre. Il s’engage ensuite comme missionnaire et bâtit plusieurs séminaires avant de fonder la Société des prêtres de Jésus et de Marie (ou Eudistes) en 1643, pour laquelle il n’obtient pourtant jamais l’approbation du pape en raison de l’opposition des Oratoriens et des Jansénistes. Il fonde ensuite les Sœurs de Notre Dame de Charité, destinées à venir en aide aux prostituées repenties (1601-1680)
Source de l'image : inconnue

St-Jules

Sénateur romain, martyr (+ vers 190)

St-Magnus

Sénateur de la Provence, il est le père de Saint-Agricol d’Avignon (voir notice au 2 septembre). Devenu veuf, il devient moine avant d’être nommé évêque d’Anagni (+ vers 250)

St-Mandrien

Martyr à Toulon

St-Marien

Ermite dans le Berry (+ vers 515)

Ste-Sarah (Sara)

Selon une légende, elle aurait été la domestique de Marie Salomé. Elle est surtout vénérée aux Saintes-Maries de la Mer, en Camargue (période inconnue)

St-Sébald

Ermite, vénéré à Nuremberg (VIIIe siècle)

Haut de la page

Phase de la lune


.
.

Dicton du jour

Quand août est pluvieux,
Septembre est radieux

Prénoms à fêter

  • Eudes
Ornamental

Les saints du calendrier et les dictons  ©  1997-2021