Les saints du calendrier et les dictons

Automn

Fêtes du 6 octobre

St-Arthaud

Originaire de la vallée du Valromey (Ain), vers l’âge de 18 ans, il est appelé à la cour du prince Amédée III. Mais cette vie ne lui convenant pas, il décide de se joindre aux Chartreux de Portes. Le jour de son élévation au sacerdoce, il fait la connaissance de l’évêque de Genève, Humbert de Grammont, et une solide amitié se noue entre eux. Quelque temps plus tard, Humbert invite Arthaud à fonder un nouveau monastère près de Belley (Ain) dans une vallée surnommée Cimetière en raison de son aspect austère. Mais une dizaine d’années après sa fondation, le monastère est ravagé par un incendie. Il est donc décidé de fonder une nouvelle maison dans la forêt d’Arvières, non loin de là, et dont Arthaud devient l’abbé (+ 1206)

St-Bruno de Cologne

Saint-BrunoBruno d’Hartenfaust est le fils d’une famille estimée de la ville de Cologne, en Allemagne. Eduqué au collège Saint-Cunibert, il se rend ensuite à Paris puis à Reims, où il complète des études classiques et théologiques. Il rentre ensuite à Cologne où il est nommé diacre avant d’être ordonné prêtre. En 1056, il revient à Reims à l’invitation de l’archevêque, qui le nomme écolâtre. Durant près de vingt ans, il dirige l’école de Reims tout en y enseignant la théologie, puis en 1075, il est nommé chancelier de l’Église de Reims. Peu de temps après, l’archevêque Gervais décède, et son successeur (Manasses de Gournai) se révèle rapidement odieux et violent, mais Bruno et quelques chanoines réussissent à obtenir sa destitution. En 1084, à la suite d’une vision, il se retire comme ermite dans la vallée de Chartreuse, en Dauphiné, et il fonde bientôt l’Ordre des Chartreux pour les disciples qui sont venus le rejoindre. En 1090, il se rend à Rome à la demande du pape Urbain II, qui souhaite l’attacher à son service. Après quelques années, et malgré son désir de retourner dans ses montagnes, il doit rester aux environs de Rome et décide alors de fonder un nouvel ermitage à Torre (Italie), où il se retire jusqu’à la fin de sa vie (1030-1101)
Source de l'image : www.giaophanbaria.org

St-Ivy (Ivius)

Diacre d'origine galloise émigré en Armorique puis ermite (VIIe siècle)

St-Pardoux

Fils d’un modeste agriculteur de Sardent, aux environs de Guéret (Creuse). À la suite d’un accident, il perd la vue alors qu’il est encore enfant. Attiré par la vie religieuse, il devient moine au monastère de Guéret et en est rapidement élu abbé. Au cours de sa vie, il opère de nombreux miracles (+ 737)

Haut de la page

Phase de la lune


.
.

Dicton du jour

Quand on sème à la Saint-Bruno,
La rouille s'y mettra bientôt

Prénoms à fêter

  • Bruno-Arthur
  • Bruno-Paul
Ornamental

Les saints du calendrier et les dictons  ©  1997-2021