Les saints du calendrier et les dictons

Automn

Fêtes du 27 novembre

St-Achaire de Noyon

Fils d’une famille de la noblesse bourguignonne, il devient moine à Luxeuil sous la direction de Saint-Eustaise. En 671, il est nommé évêque de Noyon et de Tournai, en plus d’être appelé à la cour du roi Clotaire II qui le prend à son service comme conseiller (+ 639)

St-Goustan

D’origine anglaise, il devient moine bénédictin à Saint-Gildas-de-Rhuys après avoir vécu quelques années sur l’île d’Ouessant en compagnie du prêtre Félix (+ vers 1040)

St-Maxime de Riez

Fils d’une famille chrétienne des environs de Digne (Alpes-de-Haute-Provence), il est élevé dans la piété et s’initie très jeune à une vie très austère. Devenu adulte, il prend l’habit à Lérins, alors placée sous la direction de son fondateur, Saint-Honorat. En 427, ce dernier ayant été consacré évêque d’Arles, il choisit Maxime pour lui succéder à la tête du monastère. Six ans plus tard, et malgré ses résistances, Maxime est nommé évêque de Riez (+ 460)

St-Séverin

Ermite près de Paris (+ 540)

St-Valérien

Évêque d’Aquilée, il est très admiré de Saint-Jérôme. Durant les vingt années que dure son épiscopat, il n’a de cesse de combattre l’hérésie Arienne (+ 389)

St-Virgile (Fergal)

Originaire d’Irlande, il passe plusieurs années à la tête du monastère d’Aghaboe avant d’émigrer en France. Il demeure près de deux ans à la cour de Pépin le Bref, qui l’envoie ensuite à Salszbourg, où il est d’abord nommé abbé du monastère Saint-Pierre, avant de recevoir la charge d’évêque des mains duc Odilon de Bavière en 765. Avec l’aide de Saint-Rupert, il consacre la plus grande partie de son épiscopat à évangéliser les Teutons et les Slaves, fondant plusieurs églises et monastères (+ 784)

Haut de la page

Phase de la lune


.
.

Dicton du jour

À Saint-Séverin,
Chauffe tes reins

Prénoms à fêter

  • Astrid
  • Séverine
Ornamental

Les saints du calendrier et les dictons  ©  1997-2021